Le cacao: bon ou mauvais pour la santé ?

Cacao frais

[BADOU, TOGO, 2016]

 

Au Togo ce n’était pas la première fois que je goûtais le cacao frais…

Cependant c’était la première fois que je le goutais après avoir baigné dans la potion magique qui est l’ayurvéda !

C’était donc la première fois que je goutais le cacao en observant chaque gout qu’il présentait en en observant l’impact de ce goût dans mon corps et dans mon mental.

Avant de vous expliquer plus je vous laisse visionner la vidéo suivante:


(Cliquez ici pour voir la vidéo si jamais elle ne s’ouvre pas)
Consommer le cacao frais en mangeant la cher est une chose… Il est très rafraichissant et apporte un goût sucré et amer en même temps… ainsi, la consommation de cacao de cette façon est naturellement apaisante pour pitta, ce qui est très arrangeant quand on vient de faire une randonné dans une forêt tropicale sous la chaleur togolaise, comme était le cas lors de la prise de cette vidéo.

 

Cependant le cacao que nous trouvons ici en occident correspond à cette partie interne qui est dure, noir et extrêmement amère, après avoir passé de nombreux processus de transformation. C’est le cacao pur, non raffiné et non sucré qui possède les nombreuses vertus qu’on peut lire par ci et par la : antioxydant, anti-inflammatoire, bon pour le cœur, etc, etc…

 

Mais, est-il bon pour tout le monde ?

La première chose à se dire c’est que le cacao ne pousse pas chez nous. Il n’est donc pas adapté à notre climat et notre organisme il n’est donc pas réceptif à 100% à ce produit.

Puis o peut analyser le goût : le goût amer du cacao, qui lui donne ses vertus, le rend rafraîchissant, allégeant et asséchant pour le corps.

 

Les VATA sont déjà froids, secs et légers… du coup la consommation de cacao ne fait qu’augmenter vata et potentiellement le déséquilibrer… désolée…

les PITTA et les KAPHA peuvent par contre bénéficier de la consommation modérée de cacao pur non transformé et non sucré !

 

Mais… est ce que quelqu’un aime ça ?