La pratique de Jala Neti – bon pour tous ?

Jala neti

La pratique de Jala neti, souvent connu des yogis est pratiqué au quotidien par de nombreuses personnes… MAIS parfois à tort Ce rituel n’est pas forcément adapté à tout le monde !

 

Qu’est ce que le jala neti ?

En sanskrit, neti signifie « nettoyage du nez ». Mais il s’agit d’un lavage très spécifique…

 

De quoi avons-nous besoin ?

– D’un neti pot appelé aussi neti lota
– De sel de roche (ou sel rose de l’Himalaya)
– D’eau tiède (à température du corps: 37°c)
– D’huile de sésame vierge (idéalement bio)

 

Comment faire ?

On mélange le sel de roche et l’eau tiède dans le neti pot. Puis, au-dessus du lavabo, on applique le neti pot dans une narine, on ouvre la bouche et on penche la tête sur le côté. L’eau s’écoulera d’une narine à l’autre.

Puis on fait de même pour la seconde narine.

Ensuite, on se mouche et on sèche l’intérieur des narines.

Pour finir il faut toujours huiler la paroi interne des narines avec quelques gouttes d’huile de sésame pour réhydrater les muqueuses et les protéger de la sécheresse causée par l’eau et le sel.

 

Pourquoi réaliser cette pratique ?

Il s’agit d’un lavement nasal utilisé souvent pour prévenir les rhumes, les maux de gorge, les sinusites, les allergies et bien d’autres maux associés au nez ou à la sphère de la tête (yeux, bouche, oreilles, cheveux etc.).

Cette technique permet aussi de clarifier le mental, les sens et l’esprit !

 

Alors tout cela semble facile et efficace pourquoi ce n’est pas adapté à tout le monde ?

Comme je dis souvent il n’y a rien qui est bon ou mauvais pour tout le monde, ni tout le temps ! C’est ça la beauté de l’ayurvéda : de s’adapter à chaque personne, à chaque saison, à la durée d’une pratique, à chaque changement interne et externe qui peut survenir…

L’eau salé, même si chaude est très asséchante et aura donc une forte tendance à déséquilibrer le dosha vata. C’est d’ailleurs pour cela que nous devons toujours huiler les narines avec l’huile de sésame après le lavage de nez – si on ne procède pas ainsi vata risque d’être vite déséquilibré même pour les personnes de constitution pitta ou kapha.

Cela ne veut pas cependant dire qu’une personne de type vata ne peut jamais pratiquer le jala neti. Dans certains cas le jala neti peut être bénéfique pour une personne de type vata, mais cette pratique doit être faite sur une courte période et toujours être suivie de snehana nasya (oleation des narines).

C’est ce que nous faisons tous les jours qui détermine notre état de santé… donc si on a déjà de la sécheresse et on assèche nos muqueuses chaque jour cela n’est sûrement pas bon pour nous…

Qu’en pensez-vous ? Cette pratique est bonne pour vous ?

Si vous voulez en savoir plus sur la dinacharya je vous invite à regarder le lien suivant : https://youtu.be/2_dVHjp81ac

Et pour une vraie immersion dans l’ayurvéda je vous invite faire cette initiation à l’ayurvéda : https://initiationayur.gr8.com/