Houmous


Ingrédients

  • 150 g de pois chiches secs
  • 1 gousse d’ail coupée en quatre
  • 80 ml de Tahini
  • 50 ml jus de citron
  • 1 c. à soupe de persil ciselé
  • 1 ou 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • Graines de sésame complétes
  • 1 c. à café de sel

 

Préparation

  • Commencez par préparer dès la veille l’ingrédient principal de votre houmous traditionnel. Pour cela, mettez les pois chiches secs dans un bol, couvrez-les d’eau froide et laissez reposer pendant 1 nuit, voire 24h. Prenez soin de changer l’eau de trempage au moins 3 fois dans les 24 heures.
  • Le lendemain, égouttez les pois chiches et déposez-les dans une casserole d’eau froide que vous porterez à ébullition. Laissez frissonner pendant environ 45 min. Égouttez-les, en réservant du jus de cuisson, et versez-les dans un saladier, en supprimant les membranes au maximum.
  • Passez au mixeur les pois chiches, avec le tahini, une gousse d’ail pelée et coupée en quatre et le jus de citron. Mixez en ajoutant petit à petit du jus de cuisson pour obtenir une pâte à la texture lisse, onctueuse et homogène.
  • Saupoudrez votre houmous de sel pour l’assaisonner. Ajoutez le persil ciselé.
  • Versez sur le dessus 1 ou 2 c. à soupe d’huile d’olive.
  • Moulez les graines de sésame dans un moulin à café et ajoutez au mélange.
  • Grillez du pain complet et savourez les tartines de humous

 

Vision ayurvédique :

  • Les pois chiches font partie de la famille des légumineuses et sont astringents et doux, avec une potence rafraichissante. Ils sont riches en fer mais difficiles à digérer. Ils apaisent naturellement le dosha pitta et augmentent les doshas vata et kapha. Ainsi ils doivent être consommés en modération surtout par la personne qui souffre de problèmes d’excès de vata comme les ballonnements ou d’excès de kapha comme le surpoids.
  • Sachez cependant que le fait de tremper et de réduire une légumineuse en purée la rend beaucoup plus digeste donc je vous invite à essayer cette recette et d’observer comment votre corps réagit, même si vous tolérez peu les légumineuses. Encore une fois le plus important est de maitriser les quantités donc si vous mangez en respectant votre faim et votre satiété il n’y a pas de raison de s’en priver.
  • Le fait d’ajouter le tahini et l’huile d’olive permet d’ajouter de l’onctuosité qui va équilibrer les caractéristiques asséchantes de l’astringence des pois chiches. Puis les graines de sésame et le tahini en lui-même rajoute une potence réchauffant qui va équilibrer la potence rafraichissante des pois chiches.